Dans l'onglet “activités” vous retrouverez le Noël des enfants, le repas des aînés et les cérémonies commémoratives.


Dans le cadre de l'OPAH, les permanences de SOLIHA LIMOUSIN assurées par Madame Roselyne POUMIER (équipe de TULLE) se feront le 1er vendredi de chaque mois, alternativement à Saint-Privat et Argentat, 
de 9H à 12H selon le calendrier suivant :

 

VENDREDI 6 JANVIER : SAINT-PRIVAT

VENDREDI 3 FÉVRIER : ARGENTAT-S/DORDOGNE

VENDREDI 3 MARS : SAINT-PRIVAT

VENDREDI 7 AVRIL : ARGENTAT-S/DORDOGNE

VENDREDI 5 MAI : SAINT-PRIVAT

VENDREDI 2 JUIN : ARGENTAT-S/DORDOGNE

VENDREDI 7 JUILLET : SAINT-PRIVAT

VENDREDI 4 AOÛT : ARGENTAT-S/DORDOGNE

VENDREDI 8 SEPTEMBRE : SAINT-PRIVAT

VENDREDI 6 OCTOBRE : ARGENTAT-S/DORDOGNE

VENDREDI 3 NOVEMBRE : SAINT-PRIVAT

VENDREDI 1er DÉCEMBREARGENTAT-S/DORDOGNE

 Lieux de rencontre : 

       SAINT-PRIVAT : à la mairie
       ARGENTAT-S/DORDOGNE : au Centre Intercommunal d'Action       Sociale.



SYTTOM 19

À partir du 1er janvier 2023, tous les emballages se trient !
CHAPO/ À partir du 1er janvier 2023, le SYTTOM 19 met en place l’extension des consignes de tri sur tout le territoire. Le geste de tri est donc simplifié pour vous, tous les emballages se trient et doivent désormais être déposés dans le bac de tri jaune.
Depuis des années, nous nous engageons pour faire progresser le recyclage des emballages ménagers et réduire le volume d’ordures ménagères. Si nos efforts ont offert jusque-là des résultats encourageants, avec le SYTTOM 19, Syndicat de Transport et Traitement des Ordures Ménagères de la Corrèze, nous avons décidé d’aller plus loin. Nous allons simplifier les consignes de tri pour trier plus et augmenter ainsi les performances de recyclage sur le territoire.
Concrètement, à partir du 1 er janvier 2023, tous les emballages auront leur place dans le bac de tri jaune. Jusqu’à présent, seuls les bouteilles et flacons en plastique pouvaient y être déposés aux côtés des emballages en métal, en papier, en carton et en verre.    Dès le 1er janvier 2023, il sera possible de déposer dans le bac jaune les emballages en métal, en papier en carton, les briques alimentaires, et tous les emballages en plastique sans exception. Plus de simplicité dans les règles de tri, c’est moins d’hésitations !
Pour les habitants, le bénéfice sera immédiat avec un geste de tri quotidien facilité qui deviendra,  nous le souhaitons, systématique. Pour la commune, moins d’erreurs dans le bac, moins de refus en centre de tri et donc un plus fort taux de recyclage à l’échelle du territoire.
Vous recevrez prochainement un courrier d’information accompagné d’un mémo tri pour vous accompagner dans ces nouvelles habitudes de tri. Une affiche de sensibilisation sera également déployée sur tout le territoire, et une nouvelle signalétique sera apposée sur tous les bacs de tri du territoire.

Extension des consignes de tri : les 3 règles à retenir
1. C’est un emballage ? Vous pouvez le déposer dans le bac de tri !
2. Inutile de le laver, il suffit de bien le vider.
3. Déposez vos emballages dans le bac séparés les uns des autres (pas dans des sacs).
À partir du 1er janvier 2023, plus de doute, tous les emballages se trient !



Rubrique “loisirs”  puis “animations" : retrouvez toutes les animations diffusées par l'Office de Tourisme Vallée de la Dordogne ainsi que le lien pour la médiathèque Xaintrie Val' Dordogne et l'application la Corrèze dans ma poche.


Rubrique “vos démarches”  nouveaux imprimés “urbanisme”  


L’équipe municipale  a invité  les neuvilloises et neuvillois  à un apéritif déjeunatoire

Le samedi 6 août 2022 dans le parc de la mairie


Information sur la Sente aux Cochons :
c'est une compétence de la Communauté de Communes Xaintrie Val'Dordogne et de ce fait, la mairie de Neuville n'a pas l'entretien des structures en bois.
La Communauté de communes a budgétisé une somme sur l'exercice 2022 afin de réhabiliter, restaurer tous les ouvrages détériorés.
Malheureusement, aucuns travaux n'ont été engagés avant l'été malgré nos interventions.
Il faut savoir que les travaux étaient initialement prévus en 2021!!!


Attention aux moustiques "tigres"  voir en page infos diverses


NOUVEAU : l' UDAF peut vous accompagner pour l'utilisation des outils numériques ; accompagnement personnalisé et à domicile


PROJET DE COLLECTE DES DECHETS AVEC TARIFICATION INCITATIVE

Les éléments importants retenus après la réunion d’information du jeudi 06/01/2022 à Albussac

Evolution des dispositifs d’incinération de saint Pantaléon de Larche avec une réduction de capacité du volume de traitement par incinération.
Augmentation progressive du tarif de traitement de la tonne de déchets incinérée.
Nécessité, en regard de cela,  de réduire le volume de déchets produits.
Augmentation du coût de ramassage consécutif à celle des tarifs du carburant.
Réduction du volume de déchets en cohérence avec  les politiques  environnementales, dont traitement spécifique et valorisation des bio-déchets.

Solutions envisagées

Tarification incitative,  évaluée à 200 € par foyer, augmentant la facture actuelle pour les plus modestes (+/- 100€ actuellement) et la diminuant pour les foyers  les plus sollicités par la taxation actuelle.
Miser sur cette tarification au volume pour amener nos concitoyens à réduire leur volume de déchets produit  (- 25 % espéré)
S’inscrire dans une démarche de valorisation et de tri des bio-déchets : valorisation individuelle par le compostage ou/et, éventuellement, collecte spécifique actuellement inexistante.
Générer des économies de transport du fait de la disparition des tournées actuelles, remplacées par des trajets plus courts  et moins fréquents du fait de la centralisation des lieux de collecte.

Problématiques et objections

Des investissements lourds, à priori chiffrables en centaines de milliers d’€uros, pour l’achat et l’installation du nouveau matériel : camion(s) spécifique(s), nouveaux conteneurs centralisés, système informatique de gestion de l’utilisation, terrains privés à acquérir pour l’installation des conteneurs, vente ou mis au rebut des équipements existants …

Ce choix d’organisation se trouve justifié par des économies annuelles chiffrable en milliers d’€uros (sur les transports et la baisse de volume de déchets traité par incinération)

Actuellement nous n’avons aucun élément crédible nous permettant d’apprécier l’impacte financier réel de l’opération : montant exact des investissements, montant des économies réalisées, pertes sur la vente du matériel existant, notamment en regard de sa valeur d’usage.

Nécessité de mise en place d’un système de collecte et de valorisation des bio-déchets qui devrait, ou aurait dû précéder tout projet global de refonte du système actuel de collecte.

Baisse de la qualité du service de ramassage des ordures ménagères, dans notre contexte rural d’habitat dispersé et à un tarif plus onéreux pour les plus modestes.

Choix de situation des conteneurs de collecte dépendant de leur accès par le camion collecteur, et donc très secondairement  de la praticité pour les usagers

Problèmes d’accessibilité des conteneurs pour les plus anciens et, par le fait, augmentation de leur niveau de dépendance à autrui.

Mécontentement de nos concitoyens et risque de contournement du dispositif par la dépose sauvage des ordures ménagères ou l’utilisation inappropriée des conteneurs en accès libre.

En conclusion

On convient que les tri, collecte et valorisation des bio-déchets représentent le levier le plus évident dans l’objectif général de diminution du volume des déchets. La réduction des autres déchets, notamment des emballages, nécessite plutôt une gestion à la source.    

Cette diminution est justifiée, dans une moindre mesure, par la réorganisation départementale et interdépartementale de la filière de traitement et l’augmentation des coûts d’incinération ou générés par le transport, mais bien plus encore par les enjeux environnementaux.

Dans le projet de collecte présenté, la dimension incitative apparait  peu crédible lorsqu’on la confronte à la baisse de la qualité du service, aux difficultés accrues d’accès  et à l’augmentation des couts pour les ménages les plus sensibles économiquement. Ce qui fait fortement douter de son efficacité réelle.

De plus, cette composante incitative part du postulat, comme il a été souligné au cours de cette réunion, de la faible capacité de nos concitoyens (et des français en général) à adhérer  volontairement à la démarche environnementale et représente, ainsi, une velléité de les y contraindre par une instrumentalisation peu respectueuse du  statut de citoyen.

Dans la même logique, il est difficile de ne pas considérer la mise en place préalable de la collecte et de la valorisation des bio-déchets comme  seule pouvant  permettre de justifier et soutenir l’adhésion de nos concitoyens  à l’effort individuel de tri et par voie de conséquence atteindre l’objectif d’une réduction du volume de déchets incinérés.

Enfin, si toutefois  le choix d’une facturation au volume produit peut s’avérer incitatif, il le serait d’autant plus en optant pour des modalités de collecte présentant moins d’aspects négatifs. En cela, le choix de nos voisins du « sud corrézien » semble présenter un coût par foyer bien plus modéré (un peu plus de 100€ pour le forfait annuel) et l’investissement nécessaire à sa mise en œuvre mériterait d’être comparé à celui lié au projet actuellement proposé par « XVD ».


La Mairie
Le Bourg
19380 NEUVILLE
05 55 28 09 88

Horaires d'ouverture Mairie


le secretariat de mairie

est ouvert

lundi de 9h à 12h et de 14h à 17h

mercredi de 9h à 12h

vendredi de 9h à 12h

 

En cas de besoin : 

Mr le maire Albert MOISSON est joignable au 06 86 52 16 23  / Mme Marie-Pierre LEYMARIE 1ère adjointe est joignable au 06 14 18 24 10 / Mme LAFFAIRE Eliane 2ème adjointe est joignable au 06 15 38 73 00