PROJET DE COLLECTE DES DECHETS AVEC TARIFICATION INCITATIVE 

Les éléments importants retenus après la réunion d’information du jeudi 06/01/2022 à Albussac

Evolution des dispositifs d’incinération de saint Pantaléon de Larche avec une réduction de capacité du volume de traitement par incinération.
Augmentation progressive du tarif de traitement de la tonne de déchets incinérée.
Nécessité, en regard de cela,  de réduire le volume de déchets produits.
Augmentation du coût de ramassage consécutif à celle des tarifs du carburant.
Réduction du volume de déchets en cohérence avec  les politiques  environnementales, dont traitement spécifique et valorisation des bio-déchets.

Solutions envisagées

Tarification incitative,  évaluée à 200 € par foyer, augmentant la facture actuelle pour les plus modestes (+/- 100€ actuellement) et la diminuant pour les foyers  les plus sollicités par la taxation actuelle.
Miser sur cette tarification au volume pour amener nos concitoyens à réduire leur volume de déchets produit  (- 25 % espéré)
S’inscrire dans une démarche de valorisation et de tri des bio-déchets : valorisation individuelle par le compostage ou/et, éventuellement, collecte spécifique actuellement inexistante.
Générer des économies de transport du fait de la disparition des tournées actuelles, remplacées par des trajets plus courts  et moins fréquents du fait de la centralisation des lieux de collecte.

Problématiques et objections

Des investissements lourds, à priori chiffrables en centaines de milliers d’€uro, pour l’achat et l’installation du nouveau matériel : camion(s) spécifique(s), nouveaux conteneurs centralisés, système informatique de gestion de l’utilisation, terrains privés à acquérir pour l’installation des conteneurs, vente ou mis au rebut des équipements existants …

Ce choix d’organisation se trouve justifiépar des économies annuelles chiffrable en milliers d’€uro (sur les transports et la baisse de volume de déchets traité par incinération)

Actuellement nous n’avons aucun élément crédible nous permettant d’apprécier l’impacte financier réel de l’opération : montant exact des investissements, montant des économies réalisées, pertes sur la vente du matériel existant, notamment en regard de sa valeur d’usage.

Nécessité de mise en place d’un système de collecte et de valorisation des bio-déchets qui devrait, ou aurait dû précéder tout projet global de refonte du système actuel de collecte.

Baisse de la qualité du service de ramassage des ordures ménagères, dans notre contexte rural d’habitat dispersé et à un tarif plus onéreux pour les plus modestes.

Choix de situation des conteneurs de collecte dépendant de leur accès par le camion collecteur, et donc très secondairement  de la praticité pour les usagers

Problèmes d’accessibilité des conteneurs pour les plus anciens et, par le fait, augmentation de leur niveau de dépendance à autrui.

Mécontentement de nos concitoyens et risque de contournement du dispositif par la dépose sauvage des ordures ménagères ou l’utilisation inappropriée des conteneurs en accès libre.

En conclusion

On convient que les tri, collecte et valorisation des bio-déchets représentent le levier le plus évident dans l’objectif général de diminution du volume des déchets. La réduction des autres déchets, notamment des emballages, nécessite plutôt une gestion à la source.    

Cette diminution est justifiée, dans une moindre mesure, par la réorganisation départementale et interdépartementale de la filière de traitement et l’augmentation des coûts d’incinération ou générés par le transport, mais bien plus encore par les enjeux environnementaux.

Dans le projet de collecte présenté, la dimension incitative apparait  peu crédible lorsqu’on la confronte à la baisse de la qualité du service, aux difficultés accrues d’accès  et à l’augmentation des couts pour les ménages les plus sensibles économiquement. Ce qui fait fortement douter de son efficacité réelle.

De plus, cette composante incitative part du postulat, comme il a été souligné au cours de cette réunion, de la faible capacité de nos concitoyens (et des français en général) à adhérer  volontairement à la démarche environnementale et représente, ainsi, une velléité de les y contraindre par une instrumentalisation peu respectueuse du  statut de citoyen.

Dans la même logique, il est difficile de ne pas considérer la mise en place préalable de la collecte et de la valorisation des bio-déchets comme  seule pouvant  permettre de justifier et soutenir l’adhésion de nos concitoyens  à l’effort individuel de tri et par voie de conséquence atteindre l’objectif d’une réduction du volume de déchets incinérés.

Enfin, si toutefois  le choix d’une facturation au volume produit peut s’avérer incitatif, il le serait d’autant plus en optant pour des modalités de collecte présentant moins d’aspects négatifs. En cela, le choix de nos voisins du « sud corrézien » semble présenter un cout par foyer bien plus modéré (un peu plus de 100€ pour le forfait annuel) et l’investissement nécessaire à sa mise en œuvre mériterait d’être comparé à celui lié au projet actuellement proposé par « XVD ».

- INFORMATION   Commune de : NEUVILLE - 

COUPURES DE COURANT  POUR TRAVAUX

 Pour répondre aux besoins de sa clientèle, Enedis a prévu de réaliser sur le réseau de distribution des travaux qui entraîneront une ou plusieurs coupures d’électricité. Pour protéger au mieux vos appareils sensibles, nous vous recommandons de les débrancher avant l'heure de début de coupure indiquée, et de ne les rebrancher qu’une fois le courant rétabli.

 Horaires des coupures :mardi 1 février 2022   de 09h30 à 10h30

 Quartiers ou lieux-dits :

LE MARQUISAT

chemin DU PILOU

LE CHASSAGNOUX

137 LE SIRIEIX

LES AIGUEPARSES

VENELLE DU PRESBYTERE

ROUTE DE LA MAIRIE

LE CHATEAU

LA BORIE

AU BOURG

LE MONS

LA VALETTE

CHANTEMERLE

LA BESSIERE

LA GENDRIE

LA BOUYGE

LE BOURG

 - dans l'onglet "loisirs - animations", les animations organisées par la médiathèque d'Argentat

- dans l'onglet "COVID", nouvel arrêté pour le port du masque à compter du 6 janvier 2022 - dans l'onglet "infos diverses", les voisineurs !!!

 

 

 

 

 

 

La Mairie
Le Bourg
19380 NEUVILLE
mairie-neuville@wanadoo.fr
05 55 28 09 88
Nombre d'habitants : 194

Horaires d'ouverture Mairie


le secretariat est ouvert 

- lundi  9h à 12h   et   14h  à  17h

- mercredi et vendredi de 9h à  12h

 

En cas de besoin : 

Mr le maire Albert MOISSON est joignable au 06 86 52 16 23  / Mme Marie-Pierre LEYMARIE 1ère adjointe est joignable au 06 14 18 24 10 / Mme LAFFAIRE Eliane 2ème adjointe est joignable au 06 15 38 73 00